L’AFTCC est la première association de psychothérapeutes en France par le nombre de ses membres adhérents, près de 2000 en 2015. Comme toute association elle défend les intérêts de ses membres et de ce qui les réunit - les TCC - à de nombreux niveaux (institutions, état, médias, etc.) et sur plusieurs fronts (reconnaissance des TCC, remboursement des prise en charge par les mutuelles, etc.). Elle propose aussi à ses membres de nombreuses actions, comme le partage de connaissances et de compétences, lors de congrès, à travers un journal (le JTCC/JBCT), sur la partie membres de son site internet. Elle permet aussi de diffuser facilement de l'information importante : avancées scientifiques, annonces d'emploi spécifiques, annonces de manifestations, etc. L'une des activités importantes de l'AFTCC est la formation. En accord avec le décret du 7 mai 2012 régissant l’usage du titre de psychothérapeute, elle forme des psychologues, des psychiatres, ainsi que des médecins non psychiatres à la pratique des thérapies comportementales et cognitives.

L’AFTCC propose une formation de base en thérapie comportementale et cognitive. Cette formation est ouverte aux psychologues ayant validé le M2, aux psychiatres, aux internes de psychiatrie et aux médecins non psychiatres (ayant une thèse dans une autres spécialisation). Du fait d’un nombre de place limité (160 sur Paris, 15 en Bretagne, 15 en région Centre), la commission d’enseignement se réunit début septembre et examine les dossiers des postulants à la formation.
La formation de base se déroule classiquement en trois ans ou en deux ans. Les deux formules comptent le même nombre d’heures de cours, et les mêmes thèmes enseignés, c’est uniquement le rythme des cours qui est adapté. Le programme de la formation et les objectifs pédagogiques sont définis chaque année par la commission d’enseignement. Ils sont évalués et améliorés constamment.

Les enseignants sont sollicités en fonction de leur expertise particulière et de leurs qualités pédagogiques. Ils proviennent tout autant de l’université, que de l’hôpital, ou de la pratique libérale. La plupart de nos enseignants sont des chercheurs et des auteurs reconnus. Dans notre démarche de qualité, tous les cours  sont évalués par les étudiants, et chaque année, les avancées scientifiques de nombreuses sciences (psychologie, neurologie, biologie, médecine...) sont prises en compte pour une adaptation efficace du contenu des cours.

L’AFTCC participe également à la formation continue de ses membres en leur proposant, sur Paris et en région, des modules de formation complémentaires sur une année (« soin aux enfants », « troisième vague », « soin aux sujets présentant une schizophrénie », etc.)  et des ateliers de perfectionnement de un ou deux jours (« affirmation de soi », « abord des familles en TCC », « faire face aux manipulateurs », « addictions », « prise en charge de la douleur », etc.).

Au  terme de leur formation, les étudiants de l’AFTCC deviennent membres actifs et peuvent figurer dans notre annuaire national avec le statut de Thérapeute Praticien (TP), qui garantit aux patients une prise en charge en TCC efficace, par des thérapeutes qui sans cesse se forment et pratiquent.

L’AFTCC est actuellement en train de renforcer la pratique de la supervision au cours de la formation de base, et de mettre en place un réseau de thérapeutes formés spécifiquement à la supervision en TCC. La finalité de ces efforts d’organisation est de se rapprocher des standards européens en termes de supervision en cours de formation, mais également tout au long de la vie professionnelle d’un psychothérapeute.

L’AFTCC permet ainsi à ses membres de revendiquer un statut de professionnel en thérapie comportementale et cognitive, en leur assurant une solide formation de base, et une mise à jour régulière de leurs connaissances et de leur pratique.

 

14/11/2012