Effets d’un entrainement en cohérence cardiaque en biofeedback sur l’état psychologique et les régulations physiologiques cardiaques de personnes stressées au travail

Véronique Deschodt-Arsac, Beatrice Spiluttini 

 

Introduction

L’entrainement en cohérence cardiaque en biofeedback consiste à apprendre à se relaxer en diminuant son rythme respiratoire. Nous avons montré récemment que cette méthode permettait d’optimiser les régulations cardiaques lors d’épisodes stressants chez des sportifs en réduisant leur niveau d’anxiété, mais également que les sujets maintenaient ces effets positifs plusieurs semaines après la fin de cet entrainement.

Matériels & Méthodes

Deux groupes de 12 sujets caractérisés comme anxieux et stressés au travail ont été étudiés lors de tests cognitifs avec ou sans stress induit, en situation de référence puis de nouveau au bout de 5 semaines. L’un des groupes (BFB) a suivi un entrainement composé de deux fois 5 minutes par jour de cohérence cardiaque en biofeedback (Feel ®, UrgoTech) durant les 5 semaines. L’autre groupe (CTRL) n’a suivi aucune activité spécifique. Des tests psychologiques (STAI, PSS, WSI, SF12, CBI) et physiologiques (suivi de la variabilité cardiaque) ont été réalisés lors des sessions.

Résultats

L’état d’anxiété des sujets entrainés en biofeedback diminue lors des tests de tâches cognitives particulièrement en stress induit, comparativement aux sujets contrôle. Les sujets BFB restent plus engagés sur les tests et se blâment significativement moins. Ils semblent également diminuer leur tendance au burn-out particulièrement par rapport aux dimensions d’épuisements personnel et relationnel. Parallèlement à ces résultats psychologiques, les sujets présentent un meilleur tonus vagal au quotidien comme lors des tests avec stress, mettant en évidence un meilleur fonctionnement physiologique cardiaque. Les sujets entrainés BFB présentent également un signal cardiaque plus complexe, définissant une meilleure capacité du contrôle cardiaque à réagir à des perturbateurs externes. L’interconnexion « cœur-cerveau » fortement altérée lorsque le sujet est anxieux, est maintenue après entrainement BFB. Le sujet est donc capable de maintenir une activité cognitive optimale même si un stress est induit.

Conclusion

L’entrainement en cohérence cardiaque en biofeedback (Feel ® UrgoTech) amènent des bénéfices psychologiques importants pour une personne stressée au travail. Ces bénéfices sont corroborés à des améliorations de l’activité du contrôle autonome cardiaque et à une optimisation de l’interconnexion entre régulations centrales et périphériques cardiaques.

24/10/2018