La prise en charge s’adapte au problème présenté.

C’est vrai que certains problèmes peuvent être traités en 10 séances ou moins ; parfois le thérapeute proposera de prolonger le temps entre les séances une fois qu’une bonne évolution a été mise en place.

Puisque le patient prend un rôle actif dans la thérapie (comme décrit ci-dessus, en tant que collaborateur et aussi en faisant ses ‘devoirs’ entre les séances), cela favorise la breveté de la prise en charge. 

07/01/2017