La honte : dysfonctionnements cognitifs et prise en charge TCC

Ignorée depuis presque toujours, le ressenti de la honte s’avère très pathologique pour un bon nombre de patients qui souffrent de diagnostiques divers. Ressentir la honte revient à un vécu dont l’essence peut ressembler à un vécu de trauma. Comprendre la honte, ses aspects néfastes et les associations générées donnant lieu à des comportements mal adaptés est essentiel pour le praticien TCC. A la base du vécu de la honte se trouve un nombre important de dysfonctionnements cognitifs qui impliquent non seulement la honte mais aussi l’imperfection, la croyance fondamentale de la valeur propre, l’acceptation conditionnelle sur l’excellence, parmi d’autres. En somme, la honte empêche le bien-être de l’individu ; il est nécessaire de l’aider à développer une résilience à la honte qui commence par la compréhension de cette notion mal connue et souvent tabou.

 

20/12/2018