Symposium clé en main : TCC et psychoéducation ciblant les enfants et les adolescents ; 
bénéfices cliniques et psychosociaux

Présidents : C. Clement & J. Leclerc

Les études épidémiologiques montrent que jusqu’à 25% des enfants et des adolescents présentent des difficultés qui engendrent de la détresse et qui nuisent à leur fonctionnement quotidien et pourraient souffrir d’un trouble de santé mentale (Merikangas et al., 2010). Ces troubles, répondant aux critères diagnostiques de l’American Psychiatric Association (DSM-5; APA, 2015) ou de l’Organisation Mondiale de la Santé (CIM-10-CA; OMS, 2012), peuvent altérer le développement, la qualité de vie et le fonctionnement à la maison, à l’école, avec les autres jeunes et avec la population en général. Parmi les troubles de santé mentale les plus fréquents chez les enfants et les adolescents, on distingue habituellement les troubles intériorisés (p.ex., troubles anxieux, de l’humeur) et les troubles extériorisés et neurodéveloppementaux. 

Des interventions précoces et spécialisées permettent d’outiller l’enfant et sa famille de stratégies soutenant le rétablissement et améliorant la qualité de vie familiale. L’efficacité de la thérapie comportementale-cognitive (TCC) a été démontrée dans plusieurs problématiques en enfance (Inserm, 2004). La TCC s’adresse soit directement à l’enfant, mais le parent est souvent inclus comme co-thérapeute ou collaborateur (Peris et al., 2012). Au-delà des TCC usuelles, plusieurs programmes d’intervention psychoéducative ciblent de manière systémique les parents de l’enfant ayant un trouble de santé mentale et leurs stratégies de faire face, leur stress, ou leur symptomatologie dépressive. 

Bien que l’intervention d’approche cognitive-comportementale soit prioritaire auprès des jeunes ayant des troubles de santé mentale et leur famille, les communications portant sur cette clientèle sont généralement moins nombreuses que celles concernant les adultes dans les congrès spécialisés. 

Ce symposium clinique vise à faire état de l’expertise francophone en thérapie cognitive-comportementale et en psychoéducation concernant deux spectres de problématiques de santé mentale affectant l’enfant, l’adolescent et sa famille caractérisés par la manifestation de comportements extériorisés. Les études et interventions structurées, basées sur les données probantes, présentées ciblent 1) le syndrome de Gilles de la Tourette, le trouble obsessionnel-compulsif et le trouble déficitaire de l’attention avec hyperactivité et, 2) le trouble du spectre de l’autisme. 

La collaboration Canada (Québec)-France comporte 6 présentations portant sur des thèmes variés comme : les symptômes, les meilleurs traitements, la qualité de vie, le fonctionnement familial, l’impulsivité, la petite enfance, l’intervention précoce, la scolarisation, l’intervention auprès des parents, les compétences parentales. Des résultats et des renseignements cliniques composent le symposium clé en mains. 

Titres des présentations :

  • TCC pour enfants et adolescents atteints du syndrome de la Tourette; effets sur les symptômes et sur le fonctionnement familial
  • Thérapie basée sur les inférences ciblant le TOC chez les enfants 
  • Comment intervenir quand l’impulsivité et l’opposition se manifestent dès la petite enfance 
  • Que comprendre des contradictions relatives aux résultats d’évaluations d’effets de programmes de formations destinés aux parents d’enfants ayant un TSA ? 
  • Stress, stratégies d'adaptation et qualité de vie des parents d’enfants ayant un Trouble du Spectre de l’Autisme : effets du programme psycho-éducatif "Au-delà du TED : des compétences parentales à ma portée" 
  • La qualité de vie des mères d’enfant présentant un trouble du spectre de l’autisme (TSA) en classe spéciale au primaire et au secondaire

17/11/2016