TRAUMATISME ET PARDON EN CAS D’INFIDELITE
26 JUIN 2021 - PARIS
F. ALLARD
           
               

  Durée : 1 jour (7h)

..................................................................................

  Tarifs : 

▲ Individuel :                                  182 €
▲ 
Formation continue :                  315 €
▲ 
DPC* Libéral :                                 0 €
▲ 
DPC* Formation continue :         650 €  
*Concerne uniquement les médecins et psychiatres
..................................................................................

  Conditions d'inscription :

  • Être formé ou en cours de formation en Thérapie Comportementale et Cognitive reconnue 

              S'inscrire en ligne             

   Date limite d'inscription :
           26 mai 2021
          
          ► Confirmation d'inscription par mail après 
              atteinte du quota d'inscrits minimum
          ► Nombre de places limité

..................................................................................

  Télécharger la fiche formation  
..................................................................................

    Contact

    Tél. : 01 45 88 35 28
    Mail : enseignement@aftcc.org 
..................................................................................

             Conditions générales de vente        

   OBJECTIFS PÉDAGOGIQUES             
  

Acquisition de connaissances cliniques qui, sans être une formation à la thérapie de couple classique, donneront plus d’assurance aux jeunes thérapeutes qui inévitablement auront un jour affaire à ces situations d’infidélité souvent présentes en thérapie individuelle.

Certains individus traumatisés et couples égarés se présentent brisés en thérapie, submergés par la révélation d’une infidélité... Dans cette période initiale hors de contrôle des Montagnes Russes Emotionnelles, ils ont besoin une écoute éclairée, et non jugeante du thérapeute.

Les jeunes thérapeutes devant cette crise humaine majeure et la détresse des personnes, risquent eux-mêmes de perdre pied, déstabilisés par la violence psychologique, et comportementale omniprésente, ils ont besoin d’une sorte de guide routier, pouraugmenter leurs compétences, concevoir cette problématique clinique en développant une expertise rassurante pour eux-mêmes et les patients, afin de fournir une feuille de route aux partenaires …

A partir de la littérature et de la clinique, nous proposerons les 3 phases classiques de résolution de cette crise. - 1 une approche individualisée pour les partenaires participant et trompé - du traumatisme interrelationnel assimilable à un PTSD, comme urgence clinique, - 2 la compréhension de l’avènement d’une liaison et sa formulation conjointe, - 3- le pardon conditionnant les choix d’aller de l’avant, ensemble ou séparément, comme conceptualisation originale du dépassement par un travail cognitif et émotionnel individuel sur des croyances-obstacles.

Sensibiliser les jeunes thérapeutes. Nous rendrons accessible les étapes 1 et 2 plus centrées sur des outils et techniques des approches individuelles certes en contexte dyadique (en évoquant la 2 ème étape qui relève d’une approche classique de couple).

     
   
  MÉTHODES PÉDAGOGIQUES            
   

Apports théoriques selon la littérature sur le processus thérapeutique…
Planches sur le PTSD classique et spécifique.

Interactif
- Tour de table sur l’infidélité, le pardon, la culpabilité …
- Jeux de rôles par petits groupes de 2 (P/T) , 3 (C/T )ou 4 (+ Obs) sur par ex, les 3 situations majeures de découverte et sur une problématique différée, en individuel ( T/Patient), et en couple ( T/Couple), centrés sur les outils. Supports.

Cas à analyser
Sur la jalousie, le mensonge, la vengeance, les double trahisons…
Jeu de rôle par exemple, sur qui informer, de quoi, et pourquoi ? soit en petits groupes soit en démonstration.

Distribution d’outils cliniques 
Tableaux, grilles, à faire valoir auprès des patients ci dessous.

Discussion sur le pardon
Controverse synthèse sexologues / psychologues,
Expérience personnelle du pardon chez les participants.
Jeu de rôle final sur le pardon soit en petits groupes soit en démonstration.

     
    PUBLIC             
   
   • Psychiatres, internes en psychiatrie
   • Psychologues cliniciens et psychologues non cliniciens
   • Médecins non-psychiatres
   • Candidats justifiant de diplômes étrangers reconnus équivalents aux titres mentionnés ci-dessus

   Etant formé en Thérapie Comportementale et Cognitive
     
     PROGRAMME             
 
  Horaires : 9h30-17h30
 
  Lieu : Paris intra-muros      
 

1 ère Partie du Cours (Matin)

PORTRAITS DE L’INFIDELITE

Intérêt pour une clinique sensible
Définitions de l’Infidélité, Etiologie et Modélisations théoriques

Statistiques, sortir du Mythe banalisant :
Epidémiologie et Conséquences « dévastatrices »selon les rôles de chaque partenaire dans la découverte et le contexte de la liaison.

La découverte traumatisante….
PTSD pour le partenaire offensé, certains couples demandent une thérapie. Quelle approche choisir Résilience – Thérapie de couple généraliste – Thérapie spécifique-Présentation du modèle réaliste en 3 étapes

Conceptualiser l’infidélité comme un PTSD
Cela conduit les partenaires dans un Processus thérapeutique, du traumatisme au pardon (Horowitz, 1985) protocole intégratif
Absorber l’impact – 2) Donner du sens – 3) Aller de l’avant

2 ème Partie du Cours (Matin)

FAIRE FACE AU TRAUMATISME,

Ethique anti-stigmatisation / impartialité :
Ni victime ni bourreau, l’offensé ne peut être tenu responsable

1 ère ETAPE :    PHASE D’IMPACT
Aider les partenaires à négocier la crise lors de la découverte

Clinique d’Urgence : éviter l’aggravation et les décisions prématurées
Choc émotionnel du/de la partenaire blessé(e).
(Rappel du cours Traumatisme AFTC, revue de littérature.)

Attention à porter principalement sur le partenaire offensé

Entamer une relation compréhensive, impartiale et utiliser les outils de psychoéducation adaptées au contexte….

1.      Gérer le contexte (outsider, famille, précautions d’usage…), poser des limites claires et fortes sur la manière d’interagir l’un avec l’autre et avec la personne tierce, extérieure à la relation
2.     Travailler les réactions immédiates du/de la partenaire blessé(e), offensé(e) promouvoir la prise en charge des soins personnels essentiels [FA1] en veillant au bien-être physique aussi bien que rechercher du soutien tant social que moral,
3.      Se présenter comme expert du contexte pour stabiliser la situation. Psychoéducation : techniques du temps mort (time out) et de la ventilation, réguler les émotions négatives, aider les partenaires à faire face aux phénomènes de flashbacks[1], sentiments intenses, images…
4.     Créer un climat thérapeutique sécurisant pour le couple. Faciliter l’expression émotionnelle et l’écoute empathique à partir de l’impact mutuel de l’infidélité, et offrir un rationnel thérapeutique
5.     Résoudre les problèmes lors de crises qui exigent une solution immédiate., 

3 ème Partie du Cours (Apres midi)

2 ème ETAPE :   DE SIGNIFICATION, DONNER DU SENS :
Donner du Sens, Comprendre Pourquoi, Comment empêcher une récidive.
Nécessité d’une formation en thérapie de couple, on se limitera à une description brève.
a)-Influence prédisposante, précipitante, de maintien, et de découverte
b)-Quatre facteurs potentiels de l’infidélité ;individuels, relationnel interne, externe au couple.

Phase plus longue et centrale de la Thérapie  
Un rééquilibrage interrelationnel met les partenaires en mesure de communiquer pour comprendre l’infidélité, et les responsabilités partagées dans la faille ouverte dans le couple. 
Objectif :  conceptualisation et formulation conjointe; sortie de crise pour aller de l’avant…(feuille de route

4 ème Partie du Cours (Apres midi),

3  ème ETAPE : ALLER DE L’AVANT , TRAVAIL DU PARDON

Aborder les barrières individuelles ou relationnelles qui empêchent d’avancer au-delà de l’évènement - permettre à chaque partenaire de ne plus laisser les émotions et croyances négatives de contrôler leur vie.

Démonstration pédagogique du processus
Aider chaque partenaire à passer du passé et du présent au futur :

  1. Développer une vision réaliste et équilibrée de son couple.
  2. Se libérer de la domination des émotions négatives
  3. Le partenaire offensé doit renoncer volontairement à son droit de punir le partenaire participant (Pardonner).
  4. Évaluer soigneusement la relation et prendre des décisions saines sur la suite, ensemble ou séparément.

Perspective psychologique et nature des suites de l’infidélité :
Explorations des définitions du pardon qui ne requiert pas la réconciliation, mais un amenuisement des flashbacks…Les sentiments et pensées moins sévères qui ne disparaitront pas aussi facilement.

Travail du thérapeute : ses propres aprioris et auprès des partenaires pour examiner leurs croyances obstacles au pardon.
Ex : Se montrer faible, se sentir coupable, excuser, permettre la récidive, se faire marcher dessus… etc..


[1]Vécus subjectifs éprouvants dus au retour de scènes ou souvenirs liées au traumatisme ou à l’intrusion d’images du passé.


 [FA1]

     
       
       
                 
                 
                 
                 
                 
                 
                 
                 

19/10/2020