Atelier A2 : La Thérapie Métacognitive Interpersonnelle pour les troubles de la personnalité

S. Roy

 

La personnalité se définit comme l’intégration stable et individualisée d’un ensemble de comportements, d’émotions et de cognitions, fondée sur des modes de réactions à l’environnement qui caractérisent chaque individu.

On parle de trouble de la personnalité (TP) quand certains de ces traits de caractère sont très marqués, figés, ou qu’ils deviennent inadaptés aux situations. Cela se répercute chez la personne dans presque toutes les sphères de fonctionnement, entraînant obligatoirement de façon durable  une souffrance pour la personne et pour son entourage et/ou un fonctionnement social ou professionnel bien en deçà de ses capacités.

Les classifications psychiatriques définissent les TP par une altération du soi (identité et direction de soi) et du fonctionnement interpersonnel (empathie ou intimité) ; un trait pathologique ou plus (ou bien des facettes correspondant à des traits), et enfin, une relative stabilité dans le temps et les situations de cette altération du soi et expression de ces traits.

La métacognition se définit par les connaissances que le sujet a sur ses propres processus et produits cognitifs. Ces métaconnaissances portent aussi bien sur les personnes, le fonctionnement cognitif, les connaissances acquises, les stratégies de régulation, les processus de contrôle (évaluation, anticipation, planification), que sur les interactions entre ces différents processus.

Ces dernières années, les recherches en psychopathologie sur les TP ont mis en avant un certain nombre de dysfonctionnements des processus métacognitifs, et pouvant participer au maintien des troubles. Ces dysfonctionnements portent sur :
-     La mémoire autobiographique,
-     L’agentivité,
-     Les systèmes d’activation motivationnels et interpersonnels,
-     Les cycles interpersonnels,
-     La mentalisation,
-     La régulation des affects. 

Au cours de cette journée, l’atelier se propose de présenter la Thérapie Métacognitive Interpersonnelle (TMI) pour les troubles de la personnalité. Cette thérapie est une forme récente de thérapie cognitive et comportementale s’inscrivant dans la 3ème vague des TCC. La TMI est un traitement de choix pour les TP car elle cible spécifiquement les dysfonctionnements métacognitifs.

Après un détour par les fondements théoriques de la TMI, nous aborderons les procédures de traitement étape par étape (évaluation, formulation de cas, techniques spécifiques). Une large place sera consacrée au travail sur la relation thérapeutique, si fragile et difficile à mettre en place avec les patients présentant des TP. L’atelier sera ponctué de cas cliniques et de jeux rôles pour favoriser l’intégration des nouveaux apprentissages.

29/04/2016